Accueil A LIRE ! Accès Tarifs Documents Liens-Contacts

En quoi consiste la consultation

pour un enfant, dans le cas général ?

Comme pour tout le site, ce qui suit ne concerne que le Dr L. Laloum. Chaque ophtalmologiste a sa façon de travailler et il y a plusieurs bonnes façons !

Les premiers tests

Ils évaluent la vision binoculaire, l’acuité visuelle (lorsque l’enfant est assez grand), la motilité oculaire. Ces premiers tests ne sont optimisés chez le jeune enfant que si vous l’avez familiarisé avec certains dessins.

Dans presque tous les cas, pour une première consultation, il faudra ensuite mettre des gouttes dans les yeux de l’enfant.


 A quoi servent ces gouttes ?

Elles vont dilater les pupilles et paralyser l’accommodation durant 2 à 8 heures. Cela permettra de voir le fond d’œil plus facilement et de vérifier si l’enfant a besoin de lunettes ou non, même s’il ne parle pas. Même avec une acuité visuelle de 10/10° à chaque œil, un enfant peut être hypermétrope, se fatiguer anormalement, et voir alors très mal, jusqu’à se trouver en échec scolaire. Ces gouttes réduisent le risque de méconnaître ce type d’anomalie.

Qui met les gouttes ?

Si besoin, les gouttes sont remises aux parents lors de la consultation. Il ne faut donc pas mettre de gouttes avant de venir.

Ce sont les parents qui mettent les gouttes, en salle d’attente, le plus souvent trois fois à 5 minutes d’intervalles. Dans mon bureau tout ressemble à des jeux, et je ne fais que des choses sympathiques. Ces gouttes piquent un peu ou beaucoup selon les enfants. Il ne faut les en prévenir que s’ils posent la question, et ne pas parler des gouttes avant la consultation.


Une fois que les gouttes ont agi

Il devient possible de compléter l’examen en réalisant entre autres une mesure de lunettes indépendante des réponses de l’enfant (c’est ce même examen qui, chez le bébé, permettra de vérifier que celui-ci a « tout ce qu’il faut pour bien voir », et n’a pas besoin de lunettes).

La vision sera floue : tenir la main de l’enfant en repartant

DESSINS utiles à enseigner aux jeunes enfants,

en prévision de la consultation : cliquez ici