Accueil A LIRE ! Accès Tarifs Documents Liens-Contacts

Comment bien exposer un problème complexe  ?

1) Notez toutes les maladies, opérations, accidents que vous avez subis. Tout ! Un écoulement de lait, un trouble des règles, un traumatisme ancien, se lever la nuit pour boire (chez un enfant), et nombre d’autres faits apparemment sans rapport avec les yeux peuvent avoir une importance capitale.

Exemples :

Une jeune femme se plaint d’un flou visuel. Si elle présente un écoulement de lait, il s’agit probablement d’un adénome de l’hypophyse, responsable de la vision floue et de l’écoulement.

Un enfant présente une baisse de vision. S’il boit beaucoup, se relève la nuit pour boire et pour faire pipi, il présente probablement un crânio-pharyngiome (lésion kystique bénigne, mais qu’il faut opérer en raison d’un risque de cécité).

Un homme de 28 ans voit double. Trois mois auparavant, un crétin lui a retiré sa chaise au moment de s’asseoir. Sa tête n’a pas tapé sur le sol, mais est partie violemment en arrière (comme le coup du lapin, lors d’un accident de voiture sans appui-tête). Ce traumatisme indirect est sans doute la cause de la vision double.

Maladies rares, maladies orphelines

Vous en savez peut-être beaucoup sur le sujet. N’hésitez pas à apporter votre documentation.


2) Tenez-vous en strictement aux faits médicaux

Voici deux récits d’une même histoire :

Premier récit : « C’était jeudi soir, et le jeudi c’est moi qui garde mes petits enfants. Mais ils sont très gentils, vous savez. On venait de manger. Ma fille cuisine très bien. J’ai couché les enfants, je leur ai raconté une histoire. Ils veulent toujours que je leur raconte moi une histoire. J’ai allumé la télévision. C’était Derrick, alors je me suis endormie. Mais déjà là, avant de dormir, j’ai vu trouble ou double à un moment. Mais je me suis endormie. Le matin, je me suis réveillée, et bien ça allait. C’est après le déjeuner que ma belle-sœur avait préparé, vers 16H que j’ai vu tout flou de mon œil gauche. »

Second récit : « Vendredi à 16H j’ai vu tout flou de mon œil gauche, je ne pouvais plus lire que les gros titres de ce journal. Et la veille, trois fois, j’avais vu double pendant quelques secondes. J’ai caché un œil puis l’autre, et chaque œil tout seul voyait bien. En revanche, depuis vendredi, ce n’est pas double, mais mon œil droit voit bien et mon œil gauche voit flou ».

Ce second récit, précis et se limitant aux faits médicaux permet de faire le diagnostic et de sauver la patiente bien plus sûrement que le premier.

Pièges de l’interrogatoire : cliquez ici