Accueil A LIRE ! Accès Tarifs Documents Liens-Contacts

Traitement d’amblyopie

En savoir plus

Exemple d’ordonnance pour une première prescription d’occlusion permanente prolongée


Pansement à coller sur l'oeil XXXX (le meilleur) afin de guérir l'oeil YYYY (amblyope =qui voit mal).

Avant de commencer, il faut avoir testé l'acuité visuelle de loin et de près de chaque oeil, avec lunettes, sur l'échelle que je vous ai remise ("Transports", téléchargeable sur strabisme.fr ou laloum.fr). Il faut avoir noté à quel endroit et avec quel éclairage ce test a été fait, car il faudra ensuite refaire ces tests exactement dans les mêmes conditions.

Le vendredi après-midi, mettre le pansement sur l'œil amblyope, et le remettre sur l'oeil le meilleur au coucher après avoir testé son acuité visuelle de loin et de près, avec lunettes, sur l'échelle transport. M’avertir en cas de baisse visuelle.

 


1)  OPTICLUDE ou ORTHOPAD  : 3 boites enfant / adulte à renouveler 5 fois


2) Teinture de Benjoin : appliquer et laisser sécher avant de coller le pansement. Ne plus utiliser si la peau est abîmée car l'application sera douloureuse.


3) MICROPORE : si la peau est abîmée à un endroit, empêcher le pansement de coller à cet endroit en mettant du talc sur l'adhésif du pansement. Poser ensuite le pansement, et mettre du micropore pour le fixer en regard de la zone talquée.


Rappel : un traitement par occlusion peut faire baisser la vue de l'oeil occlus jusqu'à une quasi cécité, et il faudra faire récupérer cet oeil en fin de traitement par une inversion de l'occlusion. De ce fait, une fois le traitement débuté, le suivi après 8 jours, 15 jours, puis tous les mois, puis 8 jours et 15 jours après inversion de l'occlusion est impératif. Même en cas de guérison totale, le risque de rechute impose un traitement d'entretien jusqu'à l'âge de 12 ans.

Si un autre avis est souhaité auprès d'un confrère, il doit être demandé avant de commencer l'occlusion, et il est conseillé de m'en informer afin que je vous remette une copie du dossier.

Pendant toute la durée du traitement, il ne doit jamais y avoir de vision simultanée des deux yeux. Si vous n'avez pas pu faire respecter cela par l'enfant, ou en cas d'autre difficulté, recontactez-moi immédiatement.

Tout cela vous a été expliqué en consultation. Si ce rappel vous semble obscur, NE COMMENCEZ PAS LE TRAITEMENT et recontactez-moi.


                                                            Docteur Laurent Laloum