Accueil A LIRE ! Accès Tarifs Documents Liens-Contacts

MÉDECIN CONVENTIONNE EN SECTEUR 2

(Honoraires librement fixés par la praticien)

Non adhérent au C.A.S.

(Contrat d’Accès aux Soins)

FOURCHETTES D'HONORAIRES DES ACTES

LES PLUS COURAMMENT PRATIQUES

(selon la durée, la complexité, les responsabilités prises, les explications nécessaires, et le suivi d'examens éventuels)

CONSULTATIONS

Toutes les consultations ont lieu au cabinet

Consultation courante :  120 à 160€              (base Sécurité Sociale = 23 à 38€)

Consultation  strabologie : 130 à 180€         (base Sécurité Sociale = 23 à 38€)

Consultation neuro-ophtalmologie : 130 à 200€ (base Sécurité Sociale = 23 à 38€)

Les honoraires ne dépassent pas 140€ dans plus de 90% des cas.

La base Sécurité Sociale est le plus souvent de 50€ si vous êtes adressé pour un avis

par votre ophtalmologiste ou par votre médecin traitant, et que vous n’êtes pas venu depuis plus de 4 mois)


CHIRURGIE

Toutes les interventions ont lieu à la Clinique de la Muette

Un devis correspondant à votre cas précis vous sera remis

Dans 5% des cas, les honoraires dépassent ceux indiqués ci-dessous  


Chirurgie du strabisme :  1300 à 2000€  (base Sécurité Sociale = 155 à 312€)

Chirurgie du nystagmus : 1300 à 2000€  (base Sécurité Sociale = 155 à 312€)

Chirurgie de la diplopie : 1300 à 2000€   (base Sécurité Sociale = 155 à 312€)

Laser YAG / Laser Argon : 350 à 500€     (base Sécurité Sociale = 83€)

Vous pouvez aussi consulter ici la fiche du Dr Laurent Laloum sur ameli.fr, cependant, celle-ci peut faire croire à des tarifs inférieurs à ceux pratiqués.

Chèques et CB acceptés

A PROPOS DU REMBOURSEMENT PAR VOTRE MUTUELLE

 

1) Vérifiez avant de venir si votre mutuelle vous remboursera mieux pour la cotation d’une consultation simple ou pour la cotation d’actes techniques. Aucune modification ultérieure de la cotation n’est possible.

De plus en plus de mutuelles piègent leurs adhérents avec  ce genre d’ « astuces ».

2) Le CAS (contrat d’accès aux soins) est incompatible avec ma pratique de la médecine et de la chirurgie, mais la réglementation qui l’accompagne est un déni des prises en charge  qui nécessitent du temps. Il en est de même pour l’OPTAM.  

En pratique, si vous demandez à votre mutuelle comment vous serez remboursé pour les tarifs mentionnés en haut de cette page, n’oubliez pas de préciser « médecin non adhérent au CAS, non adhérent OPTAM ».

Déroutant : politique, médias, santé

* Une Loi votée votée en 2017 impose aux Complémentaires Santé de rembourser beaucoup moins bien , tout en leur permettant d’augmenter leurs tarifs. Les médias n’ont pas parlé de ce cadeau (8 milliards ?) offert aux mutuelles et aux compagnies d’assurance.

Existerait-il un lien entre ce cadeau, et l’éventualité que des mutuelles et des compagnies d’assurances financeraient les campagnes électorales et les médias (par leurs publicités payées au détriment des remboursements), et embaucheraient encore les politiques pour des emplois, fictifs ou non, scandaleux ou non ?


* La Loi imposant aux Complémentaires Santé de publier « sur 100€ de cotisations, quelle somme est effectivement consacrée aux remboursements de soins » n’a jamais été appliquée. C’est pourtant LE critère de choix d’une mutuelle.

* La convention médicale et le CAS (et l’OPTAM) ont été signés par des syndicats médicaux corrompus très officiellement, et vous devrez vérifier par vous même pour le croire : chaque syndicat de médecins touche une énorme subvention de la part de l’assurance maladie, à la condition de signer la convention voulue par l’Assurance Maladie. Comme si les partis politiques étaient subventionnés en fonction de leurs scores aux élections (c’est le cas) mais ne touchaient cette subvention qu’à la condition de voter les lois voulues par le gouvernement.

http://www.dailymotion.com/video/x37o3e3_financement-des-syndicats-medicaux_news