Accueil A LIRE ! Accès Tarifs Documents Liens-Contacts

Test enfants

(Transports)

echelle-enf.pdf

Test adulte

(Le lac + grille)

Lelac minuscules janv 08 recto seul avec grille.pdf

PDF imprimables : cliquez sur l’image voulue

Il est normal de ne pas de parvenir à lire la dernière ligne.

Ce test n’est pas une mesure de l’acuité. Il est destiné exclusivement à comparer l’acuité visuelle d’un oeil,  évaluée le jour du test, à une mesure de référence effectuée sur ce même test dans la semaine suivant mon examen ou la réalisation des nouvelles lunettes..

Il faut donc impérativement faire ce premier test qui sera LA référence, et standardiser les conditions du test :

 - toujours à la même distance, ou mieux, aux mêmes endroits (place de l’enfant et place du test),

- toujours dans les mêmes conditions d’éclairage,

- et bien sûr toujours œil par œil, avec les lunettes, sauf indication contraire de l’ophtalmologiste.

Il est très utile de se tester régulièrement soi-même (et ses enfants), œil par œil, afin de vérifier que l’acuité visuelle ne baisse pas.


C’est aussi un moyen simple de détecter une baisse d’acuité visuelle entre deux consultations (Attention : certaines maladies ophtalmologiques laissent 10/10° jusqu’à un stade gravissime).


Lorsque l’ophtalmologiste prescrit  :

- de faire ce test tous les 2 mois et de l’appeler en urgence en cas de baisse visuelle

- de ne revenir que dans 9 mois par exemple, si la vision est stable,

ne pas réaliser cette surveillance fait courir un risque. Il en est ainsi lorsque les parents testent l’enfant juste après l’examen de l’ophtalmologiste, puis plus du tout, et reconsultent 1 an après sans s’être rendu compte qu’un des yeux ne voit plus que 2/10°.

Constater une baisse visuelle franche et ne pas en informer immédiatement l’ophtalmologiste serait aussi une erreur grave.


La grille : toujours œil par œil, il faut fixer le point central. Si le quadrillage de la grille semble déformé, il faut consulter en urgence (il sera probablement impossible de conduire en repartant, du fait d’une dilatation des pupilles).